top of page
Rechercher

Sucrés sans sucre : les dangers cachés des édulcorants artificiels



danger des édulcorants

Faux sucre, vrai danger ?


Vous cherchez à perdre du poids ou simplement à réduire votre consommation de sucre ? Les édulcorants artificiels, présents dans de nombreux produits, semblent être une alternative idéale car pour la plupart sans calories. Mais attention, ces édulcorants artificiels pourraient bien saboter vos efforts et nuire à votre santé !

Les édulcorants artificiels tels que la saccharine, l'aspartame, l'acésulfame K et le sucralose sont couramment utilisés dans la plupart des aliments transformés, des boissons gazeuses en passant par les bonbons sans sucre, les produits de boulangerie, les desserts, les céréales pour le petit-déjeuner, les boissons alcoolisées et même les jus pour enfants. Ils sont également ajoutés à certains compléments alimentaires sur ordonnance et en vente libre, ainsi qu'au dentifrice...

Des recherches récentes ont montré que les édulcorants artificiels pourraient ne pas être aussi bénéfiques qu'ils le semblent et pourraient en fait entraver la perte de poids. Par exemple, une étude a révélé que les personnes buvant régulièrement des boissons gazeuses light étaient plus susceptibles d'être en surpoids ou obèses que celles qui n'en buvaient pas.

 


Le piège de l'insuline


Lorsque vous consommez du sucre, votre corps réagit en sécrétant de l'insuline pour réguler la glycémie. Mais avec les édulcorants artificiels, c'est un leurre ! L'insuline est sécrétée sans apport de sucre, ce qui crée un pic suivi d'une chute de la glycémie. Résultat : fringales intenses, faim accrue et stockage des graisses favorisé.

 


Un cercle vicieux


Pris régulièrement, les édulcorants artificiels peuvent mener à une résistance à l'insuline, favorisant la prise de poids et le diabète de type 2. Pire encore, ils perturbent le système de récompense du cerveau, amplifiant les envies de sucre et rendant difficile le retour aux aliments sains.

 


Microbiote intestinal et santé mentale


Des études récentes révèlent que les édulcorants artificiels peuvent perturber le microbiote intestinal, impactant le métabolisme et la gestion du poids. Ils sont également associés à des troubles neurologiques comme les migraines, l'anxiété et l'insomnie.

 


Que penser de la stévia et autres édulcorants naturels ?


Souvent présentée comme une option naturelle et saine, la stévia peut sembler être un choix judicieux. Cependant, il est crucial de considérer les implications pour la santé, en particulier en ce qui concerne son effet sur notre perception du goût sucré et sur notre circuit de récompense.

Certes, la stévia est naturelle, mais cela ne signifie pas qu'elle est exempte de risques pour la santé. Le fait de consommer régulièrement des aliments ou boissons sucrés avec de la stévia peut maintenir notre palais habitué au goût sucré, ce qui peut nous pousser à rechercher davantage de sucreries.

Mais ce n'est pas tout. Une autre préoccupation majeure avec l'utilisation des édulcorants naturels comme la stévia est leur impact sur notre circuit de récompense cérébral. Lorsque nous consommons des édulcorants naturels, même s'ils ne contiennent pas de calories, notre cerveau réagit comme s'il recevait une récompense, ce qui contribue à des envies de sucre et à un comportement alimentaire compulsif.




Références


Comentários


bottom of page