top of page
Rechercher

Propolis et perte de masse grasse


Une étude récente randomisée, en double aveugle et contrôlée contre placebo, avait pour objectif d'étudier les effets de la propolis verte sur la masse grasse corporelle, les niveaux d'adiponectine et de stress oxydant chez des femmes âgées en bonne santé. Au total, 78 femmes âgées de 66 à 84 ans ont été assignées de façon randomisée au groupe propolis (PROPOLIS ; n = 39) ou au groupe placebo (PLACEBO ; n = 39). Pendant 12 semaines, le groupe PROPOLIS a reçu trois capsules contenant 227 mg de propolis deux fois par jour, tandis que le groupe PLACEBO a reçu des capsules placebo quotidiennes.

Une diminution significative de masse grasse a été observée seulement dans le groupe PROPOLIS.

Aussi, il s’agit de la première étude qui montre que la consommation de propolis augmente le taux d’adiponectine chez les humains.

L’adiponectine est une hormone qui a un rôle majeur dans la régulation du métabolisme des glucides et des lipides. Un faible taux d’adiponectine est associé à des taux élevés de tissus adipeux corporels mais aussi à la résistance à l'insuline et au diabète de type 2.

Enfin, troisème résultat de cette étude : le niveau de stress oxydatif a significativement diminué dans le groupe PROPOLIS et significativement augmenté dans le groupe PLACEBO.

Les auteurs concluent que par conséquent, la propolis peut être efficace pour prévenir divers troubles, en particulier ceux associés à l'accumulation de graisses chez les femmes ménopausées.


Lien vers l'étude :

Kanazashi M, Iida T, Nakanishi R, Tanaka M, Ikeda H, Takamiya N, Maeshige N, Kondo H, Nishigami T, Harada T, Fujino H. Brazilian Propolis Intake Decreases Body Fat Mass and Oxidative Stress in Community-Dwelling Elderly Females: A Randomized Placebo-Controlled Trial. Nutrients. 2023 Jan 11;15(2):364. doi: 10.3390/nu15020364. PMID: 36678234; PMCID: PMC9861743.


Comments


bottom of page